All for Joomla All for Webmasters

Nouvel élan gouvernemental

En attendant les réformes institutionnelles majeures notamment la suppression du poste de Premier ministre, un signal fort a été donné avec la formation du Gouvernement le 07 avril 2019. Le Premier ministre sortant, Mahammed Boun Abdallah DIONNE, a été reconduit et nommé, cumulativement avec ses fonctions initial, Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République.

Le nouveau visage de la nouvelle ère de gouvernance du Président de la République, Macky SALL pour porter au mieux les espérances de la Nation sénégalaise s’est dessiné au soir du dimanche 07 avril 2019.  32 ministres, 3 Secrétaires d’Etat, c’est le nouveau modèle d’architecture gouvernementale choisi par le Président réélu pour 5 ans le 24 Février 2019, par 58,26 % des Sénégalais pour consolider les acquis, conduire les changements attendus, relever les défis et réaliser les priorités socio-économiques.

Ce nouveau départ, déjà baptisé « temps nouveau pour un élan nouveau » par le Premier ministre, Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Mahammed Boun Abdallah DIONNE, devra davantage donner satisfaction aux populations à tous les niveaux, à travers le révélateur marqueur de la gouvernance du Chef de l’Etat Macky SALL : « le Sénégal pour tous ».

C’est dans ce souci d’aller vite et mieux dans la bonne direction, que l’organisation et la méthode ont donné les contours d’une nouvelle équipe gouvernementale moulée dans un « resserrement organique » et serti d’un recentrage par le haut et autour des priorités du Président.

Ce nouveau cap, comme l’indique le Premier ministre, Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, impose une nouvelle dynamique articulée autour du recentrage des missions essentielles de l’Etat, une simplicité dans l’organisation pour plus de souplesse pour donner davantage de clarté et de lisibilité à l’action gouvernementale.

Pour arriver à un Sénégal nouveau, il faut une ingéniosité généreuse et pratique traduite dans la transformation concrète des politiques publiques en amélioration du quotidien des Sénégalais.

C’est ainsi que la nouvelle équipe gouvernementale est reflétée par des identités remarquables :

  • 50 % de nouveaux visages
  • Plus de femmes, 25 % contre 20% par rapport au dernier gouvernement
  • Plus de jeunes
  • Un resserrement de l’effectif, 32 ministres et 3 Secrétaires d’Etat contre 39
  • Une inclusivité dans la démarche
  • L’Equité territoriale : au moins 1 ministre par région
  • La création de nouveaux ministère

Le nouveau schéma intègre de nouvelles créations ou appellations ministérielles, sous-tendues par un souci d’efficacité dans la productivité humaine pour plus de performance personnelle et professionnelle. Si le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan est scindé en deux, d’autres sont regroupés, les départements des Femmes, de la Famille, du Genre et de la Protection de l’Enfance. De même, le substantiel ministère de l’Emploi est renforcé par la Formation professionnelle et l’Artisanat. Une architecture cohérente qui tient son fil rouge à travers les défis et les priorités du quinquennat.

  • Ministère du Développement communautaire et de l’équité sociale
  • Ministère des Finances et du Budget
  • Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération
  • Ministère du Pétrole et Energie
  • Ministère de l’Eau et l’Assainissement
  • Ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications
  • Ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat
  • Ministère de l’Urbanisme, du logement et de l’Hygiène publique
  • Ministère des Femmes, de la Famille, du Genre et Protection de l’Enfance

Le Pétrole et l’Energie, au cœur de la stratégie d’émergence du Président, seront le moteur du renouveau industriel et du décollage socio-économique. Si l’on sait que le premier baril de pétrole est attendu en 2021, la politique énergétique du Sénégal devra garantir les accès universels et être le fer de lance de l’économie.

Autre problématique majeure et centrale, l’Eau et l’Assainissement : il s’agit de dépasser le concept de l’hydraulique pour arriver à une gestion totale des Eaux aussi bien en milieu rural qu’urbain et réussir les accès universels à l’eau et à l’assainissement, en ville comme en campagne. La maîtrise de l’Energie et de l’Eau permettra d’accélérer la croissance pour permettre au Sénégal de s’inscrire dans la dynamique du développement durable.

Le Ministère du développement communautaire et de l’équité sociale regroupe les programmes sociaux qui viennent renforcer la territorialisation des politiques publiques.

Le lien direct entre l’emploi, la formation professionnelle et l’artisanat confirme la volonté du Président Macky SALL de consacrer davantage d’efforts à l’emploi et à l’employabilité des jeunes, de poursuivre la réforme du système éducatif pour offrir plus de possibilités à la formation professionnelle, aux initiatives et programmes d’apprentissage aux métiers et à l’esprit d’entreprise, comme la Formation-Ecole-Entreprise. Le Président Macky SALL souhaite, chaque année, créer 200 000 emplois, soit 1 million d’emplois à l’issue de son quinquennat.

Dans le même sens, le Président Macky SALL accorde une attention particulière aux femmes et aux filles, les enfants, la famille et les questions de genre. « Toutes les initiatives de soutien à l’amélioration de la condition féminine seront par conséquent maintenues et renforcées », annonçait le Chef de l’Etat, le mardi 2 avril 2019, à l’occasion de sa prestation de serment.

Par ailleurs, l’entrée d’une dizaine de Directeurs généraux dans ce gouvernement participe de cet esprit d’opérationnalité et de rapidité dans la coordination des activités et la production de résultats.

Les acteurs de ces changements à apporter auront comme boussole, le Pap 2 articulé au Programme LIGGEEYAL ËLLËK (Le Rendez-vous avec l’avenir).

@BIG

Leave a comment