All for Joomla All for Webmasters

GRANDES REFORMES DU QUINQUENNAT

GRANDES REFORMES DU QUINQUENNAT : Une croissance attendue à 9 %

D’un montant global de 14 098 milliards de francs CFA, le Plan d’actions prioritaires 2019-2023 (PAP) du Plan Sénégal émergent (PSE) vise sur la période la création d’un million d’emplois en 5 ans et un taux de croissance annuel moyen du PIB de 9 %.

Après les belles performances de la première phase du Plan Sénégal Emergent (PSE), la deuxième offre de belles perspectives « d’un Sénégal émergent en 2035 avec une société solitaire dans un Etat de droit ».

Néanmoins des réformes majeures sont nécessaires pour améliorer la compétitivité, promouvoir un secteur privé fort, créateur d’emplois et de richesses, renforcer l’adéquation formation/emploi et impliquer les populations aux actions de développement.

Les résultats vont considérablement impacter la vie des Sénégalais. En effet, sont attendus, un accroissement du taux de croissance annuel du Produit Intérieur Brut (PIB) de 9 % ; l’amélioration de l’Indice de Développement Humain (IDH) ; la création d’un million d’emplois durant le quinquennat entre autres. A cela sera associée l’amélioration de la productivité de même que la réduction des inégalités tant sociales que territoriales.

En outre, l’énergie occupe une place importante dans la mise en œuvre du PSE II. Pour l’électrification, l’objectif est d’atteindre un taux d’accès de 100%.

Dans le domaine des transports et des infrastructures, les chantiers sont aussi nombreux que variés. Le Train express régional (TER), le Bus Rapid Transit (BRT), la réhabilitation de la ligne ferroviaire Dakar-Bamako, le Programme de construction de lignes de transport et de distribution d’électricité, conversion des centrales électriques en dual fuel. Egalement la phase 2 du Programme d’urgence communautaire (PUDC), le Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires frontaliers (PUMA).

En ce qui concerne le partenariat public-privé, la mise en œuvre des projets Smart Dakar City, du Port de Ndayane, le développement d’un réseau de gazoduc, d’extension du réseau électrique, entre autres, sont prévus.

                                                                                                                  @BIG

Leave a comment