All for Joomla All for Webmasters

Bénéfice de 6 milliards en 2018 : Le Port autonome de Dakar affiche ses performances

Le Port autonome de Dakar (PAD) a réalisé un bénéfice net de 6 milliards 325 millions de francs CFA au terme de l’exercice clos au 21 décembre 2018. L’annonce a été faite ce jeudi 16 mai 2019 lors de l’Assemblée générale du conseil d’administration.

Entre 2017 et 2018, le résultat net réalisé par le  Port autonome de Dakar (PAD) a quadruplé passant de 1,4 à 6,3 milliards de francs CFA. Ce résultat, le fruit du nouveau plan stratégique mis en œuvre au cours de l’année 2017.

Bénéfice brut : de 2,1 à 9,3 milliards FCFA, 341% de hausse

Le bénéfice après impôts s’élève à 6,3 milliards de francs CFA en 2018. En 2017, il était de 1,4 milliard de francs CFA soit une hausse de 342 % en un an seulement grâce à la réduction des charges et l’amélioration des recettes. Les charges du personnel ont été contenues à 62 % de la valeur actualisée (Va) contre 70 % en 2017. En 2018, le recouvrement s’est amélioré de plus de 11 milliards de francs CFA par rapport à 2017. Conséquence, une nette amélioration de plus de 15 milliards de francs CFA a été enregistrée de même qu’une réduction de 13 milliards de francs CFA de l’encours à la dette.

Au 31 décembre 2018, le Port autonome de Dakar a réalisé un bénéfice avant impôts de 9,328 milliards de francs CFA contre 2,115 milliards en 2017, soit une amélioration de 341 %.

Pour rappel, le bénéfice avant impôts était de 1,503 milliard de francs CFA en 2015,  1,866 milliard en 2016 et 2,115 milliards en 2017.

Bénéfice net de 1,4 à 6,3 milliards de francs CFA soit une hausse de 342%

Entre septembre 2017 et décembre 2018, les bénéfices avant impôts du port ont connu une hausse de 339 %, atteignant plus de 3 milliards de francs CFA. Ainsi, en 2018, le port a contribué aux recettes fiscales de l’Etat à hauteur de 3,053 milliards de francs CFA, le double des impôts cumulés entre 2015 et 2017.

Au registre des indicateurs de performance, il faut noter qu’en 2018, le chiffre d’affaires du port a augmenté de 15 %, passant de 49 milliards de francs CFA en 2017 à 56 milliards, soit une hausse de plus de 7 milliards de francs CFA. Jamais, ce chiffre n’avait auparavant dépassé les 50 milliards de FCfa.

En outre, la valeur ajoutée qui retrace les efforts de production de l’entreprise a aussi augmenté de 14 % en valeur relative et 4,5 milliards en valeur absolue.

L’Excédent brut d’exploitation a connu une amélioration de 42 %, soit plus de 4 milliards en valeur relative.

Les 5 axes des belles performances :

En janvier 2018, la direction générale du port avait défini cinq actions prioritaires que voici :

  • Améliorer la compétitivité du port à travers la décongestion;
  • Assainir et rétablir les équilibres financiers avec focus sur le recouvrement et la réduction des charges ;
  • Finaliser les négociations avec Dpw pour la construction du Port de Ndayane ;
  • Rendre meilleurs les conditions de travail du personnel
  • Améliorer la compétitivité du port à travers le fret retour.

@BIG

Leave a comment