All for Joomla All for Webmasters

LE PORT AUTONOME DE DAKAR : UN MOTEUR D’ÉMERGENCE

L’année 2018 a été riche en performance pour le Port autonome de Dakar (PAD) et les perspectives sont ambitieuses. Pour jouer pleinement sa partition dans l’émergence du Sénégal, le port compte actionner trois principaux leviers. Il faudra engranger de bons points au baromètre de la satisfaction client (l’objectif du PSE est d’améliorer le Net promoter score de 39 points) et porter le chiffre d’affaires de 49 à 100 milliards de francs CFA et surtout porter la rentabilité de 3 % à 15 %.

Dans son plan stratégique, le Port autonome de Dakar entend relever le défi de la compétitivité par la modernisation, l’optimisation de la gestion de l’espace et l’ouverture aux nouvelles infrastructures. C’est ainsi qu’il évoluera vers un positionnement d’acteurs logistiques beaucoup plus performants avec notamment la prise en charge de la chaîne ferroviaire, jusqu’ici sous exploitée.

Avec les futurs ports de Ndayane et de Bargny, le Port autonome de Dakar va se positionner comme un port de services haut de gamme.

Les projets phares du Port autonome de Dakar

Parmi ces projets phares figurent :

  • Le port de Ndayane : une plateforme de 4ème génération en eaux profondes de 18 m de tirant d’eau d’un coût de 800 millions de dollars pour la première phase
  • La base logistique pétrolière
  • Le projet de gestion des flux de camions et des ports secs pour réguler l’entrée de ces véhicules dans le port avec un système de prise de rendez-vous,
  • Le Projet de guichet unique pour dématérialiser l’enlèvement de la marchandise
  • La révision des textes réglementaires du port qui datent de 1965
  • Le Projet de voirie et l’optimisation des zones de stockage
  • Le projet pour le fonctionnement du port 24h/24.

                                                                                                                              @BIG

Leave a comment