All for Joomla All for Webmasters

LES RECOMMANDATIONS PHARES DU SOMMET EXTRAORDINAIRE DE L’UA SUR LA ZONE DE LIBRE ECHANGE

Des progrès significatifs ont été enregistrés dans le cadre de la création de la Zone de libre- échange continentale africaine. À l’issue du Sommet extraordinaire de l’Union africaine portant sur le lancement de la Zone de libre échange économique africaine (ZLECAF) des recommandations phares ont été formulées pour la mise en œuvre de l’initiative.  Il s’agit, à travers lesdites recommandations d’inciter les parties prenantes à appliquer toutes les dispositions de l’Accord et de ses protocoles. Parmi les recommandations figurent entre autres l’approbation du 1er juillet 2020 pour le début des échanges au titre de la Zone de libre-échange et, l’érection de la date du 21 mars, Journée de l’intégration en Afrique. Le Bureau d’Information Gouvernementale revient sur 14 points phares des recommandations du Sommet de Niamey.

  • Ne pas augmenter les droits de douane sur le commerce des marchandises pendant la période de transition;
  • Libéraliser 90% du total des lignes tarifaires sur une période de 15 ans, sous réserve de réciprocité.
  • Achever l’examen des règles d’origine restées en suspens en vue de les soumettre pour examen à la prochaine Session qui se tiendra en janvier 2020;
  • Assurer la viabilité des instruments de la ZLECAf en accordant en permanence l’appui nécessaire, notamment financier et politique;
  • Aider les commerçants propriétaires de petites et moyennes entreprises transfrontalières en collaborant avec les Communautés économiques régionales pour mettre en œuvre le régime commercial simplifié qui répond pleinement aux besoins de nos travailleurs acharnés;
  • Assurer la pérennité des instruments de la ZLECAf en fournissant en permanence l’appui nécessaire, notamment financier et politique;
  • Mettre en place les structures institutionnelles et de gouvernance de la ZLECAf qui faciliteront la mise en œuvre effective des divers instruments commerciaux dans le cadre de l’accord de la ZLECAf ;
  • Maintenir l’objectif de décembre 2020 pour les négociations de la phase II sur l’investissement, la politique de la concurrence et les droits relatifs à la propriété intellectuelle;
  • Respecter scrupuleusement les échéances des listes d’engagement spécifique des secteurs prioritaires qui doivent être finalisées d’ici à janvier 2020;
  • Finaliser d’ici à juin 2020, les questions relatives aux autres secteurs des services et les cadres de coopération en matière de réglementation;
  • Sensibiliser et associer pleinement les secteurs privés des États membres à la modernisation et au développement de la production pour approvisionner le marché de la ZLECAf ;
  • Elaborer un cadre de collaboration avec les huit (8) communautés économiques régionales reconnues par l’Union africaine ;
  • Approuver la décision selon laquelle le 1er juillet 2020 va marquer le début des échanges au titre de la Zone de libre-échange;
  • Désigner la date du 21 mars, Journée de l’intégration en Afrique, sans qu’il s’agisse d’un jour férié.

@BIG

Leave a comment