All for Joomla All for Webmasters

Protection civile : 10 Milliards FCFA du Sénégal pour un Sandaga nouveau

De report en report, la décision de l’Etat du Sénégal de raser le marché Sandaga, situé au cœur du centre-ville, est finalement annoncée par le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique. Cette décision dont la mise en œuvre est prévue après la fête de Tabaski, est motivée par un rapport de plusieurs services techniques compétents, recommandant la réhabilitation de ce patrimoine presque centenaire.

  • Le rapport des services techniques qui fait foi

Les services compétents étaient composés de la Direction de la protection civile, du Groupement national des sapeurs-pompiers, de la Direction de la construction, de la Direction de l’Urbanisme et de l’Architecture. Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique attache un prix à faire déguerpir le bâtiment central et ses alentours dans la première semaine après la fête de la Tabaski 2019.

C’est que le bâtiment ne présentait plus de garanties de sécurité, constituant un risque permanent pour les usagers.

  • Bâtiment surexploité, risque d’explosion

Le marché Sandaga est une bâtisse à 02 étages. Elle abrite la fabrique artisanale et des boutiques tout autour. Les risques d’implosion sont surtout liés à la surexploitation et à l’occupation anarchique des lieux.

  • Libération du marché

Le Ministre de l’Urbanisme a rencontré à la Chambre du Commerce de Dakar, ce 05 Aout, les commerçants, en présence du préfet de Dakar, des maires de la ville de Dakar et des communes de Dakar Plateau et des HLM, en vue de la destruction du bâtiment et de la construction d’un nouveau complexe.

  • Le plan de recasement proposé aux marchands

 Monsieur Abdou Karim FOFANA a également informé sur le plan de recasement. Les tenanciers de certaines cantines accolées au bâtiment principal du marché seront transférés au Centre commercial Djily MBAYE, jusqu’à 288 commerçants. Le marché PETERSEN et les Quatre C (Centre Commercial Champs des Courses) accueilleront les autres 155 commerçants.

  • 10 milliards de FCFA pour un nouveau Sandaga en 2021

Quand les occupants seront relogés, commence la modernisation de Sandaga, à travers un projet qui prend en compte les caractéristiques du patrimoine historique. D’un coût de 10 milliards financé par l’Etat du Sénégal, le Sandaga nouveau prendra les formes et contours d’un bâtiment historique reconstruit avec une mezzanine et un parking en sous-sol, un rez-de-chaussée, un niveau supérieur et une terrasse.

@BIG

Leave a comment