All for Joomla All for Webmasters

LFI 2020 : Plus de 100 milliards FCFA dans le Développement communautaire

Le Ministre Mansour FAYE, en charge du Développement communautaire, et de l’Equité sociale et territoriale était à l’Assemblée nationale ce lundi 9 décembre 2019, pour le vote du budget 2020 de son département.

Ce budget est arrêté à ‪101 375 554 472 FCFA en crédit de paiement, pour des autorisations d’engagement de ‪253 090 705 467 FCFA. Il est réparti comme suit :

  • Développement communautaire et équité territoriale pour ‪35 465 179 155 FCFA ;
  • Equité sociale pour ‪65 397 369 825 FCFA ;
  • Pilotage, coordination et gestion administrative pour 513 005 292 FCFA.

D’après Mansour FAYE, la création de ce département montre la volonté du Président de la République d’accélérer la marche vers l’émergence avec des programmes innovants comme le Programme d’Urgence du Développement Communautaire (PUDC), le Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et territoires frontaliers (PUMA), le Programme de Modernisation des Villes du Sénégal (PROMOVILLES), le Programme National des Bourses de Sécurité Familiale (PNBSF) et la Couverture Maladie Universelle (CMU).

Concernant le bilan des programmes relevant de son département, il a affirmé que le PUDC a à son actif d’importantes réalisations dans ses différents volets relatifs au désenclavement, à l’énergie, à l’accès aux services sociaux de base et à l’appui à la transformation de base.

Au 31 décembre 2018, la Couverture Maladie Universelle (CMU) affichait un taux de couverture risque maladie, tous régimes confondus, 49%, et l’objectif est de le porter à 75% d’ici 2021.

Pour le Programme National de Bourses de Sécurité Familiale (PNBSF), au 31 décembre 2018, le cash transfert effectué dans le cadre du programme était de 25 milliards 805 millions 550 mille francs CFA, pour 300 000 bénéficiaires.

Grâce à PROMOVILLES, 1454 jeunes ont été formés aux métiers des BTP, environ sept mille mètres linéaires de réseau de drainage des eaux de pluie ont été réalisés de même que des réseaux d’éclairage public.

Le PUMA, il a permis la construction et l’équipement de quinze (15) postes et cases de santé, la livraison de quarante-trois (43) ambulances médicalisées, l’aménagement de cinquante-cinq (55) kilomètres de pistes rurales et l’irrigation d’un périmètre de cent trente-sept (137) hectares.

Concernant les perspectives, le ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale vise à l’horizon 2024 un accès universel à l’eau, à l’électricité, aux services sociaux de base, aux services de mobilité collective, ainsi qu’aux services sportifs et culturels.

À partir du mois de janvier 2020, des conférences territoriales harmonisées seront organisées sur toute l’étendue du territoire nationale.

@BIG

Leave a comment