All for Joomla All for Webmasters

Signature d’une convention de plus de 10 milliards FCFA dans le cadre du Programme agricole Italie-Sénégal

Monsieur Amadou HOTT, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et Madame Emmanuela Del Ré, Vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale d’Italie, signent quatre (4) accords relatifs au Programme agricole Italie – Sénégal ce jeudi 30 janvier 2020.

 

Ces accords portent sur une enveloppe globale 15.500.000 euros, soit environ 10.160.023.000 F.CFA, répartie comme suit :

 

       Une subvention de 700.000 euros, soit 458.696.000 F.CFA pour le programme agricole Italie – Sénégal 3 (PAIS 3). Ce programme vise l’augmentation des productions agricoles et l’amélioration des revenus des populations rurales, l’accroissement de la sécurité alimentaire et la promotion du développement économique local.

 

        Une subvention de 3.000.000 euros soit 1.967.871.000 F CFA pour le Projet « FAIRE L’ECOLE. Ce projet ambitionne de favoriser l’inclusion et la réussite à l’école. L’objectif est de renforcer l’offre d’éducation inclusive du Sénégal à travers une amélioration de la qualité de l’éducation sur la base des standards internationaux, un renforcement des politiques nationales et la participation communautaire.

 

       Une subvention de 1.800.000 euros, soit 1.180.656.000 F CFA pour le Programme d’Appui à la Stratégie Nationale pour l’Equité et l’égalité de Genre II (PASNEEG II). Ce projet est un outil pertinent de réalisation de l’équité et de l’égalité entre les femmes et les hommes comme un gage de sécurité à la réalisation du développement durable au Sénégal pour atteindre l’émergence, avec une société solidaire dans un Etat de droit sans discrimination.

 

       Enfin, un crédit concessionnel de 10.000.000 euros soit 6.552.800.000 F CFA pour le Projet d’intensification éco-soutenable de l’agriculture des Niayes (PIESAN). Ce projet a pour objectif de contribuer à atteindre le deuxième Objectif de Développement Durable par l’adoption et le renforcement d’une agriculture durable et rentable dans la zone éco-géographique des Niayes.

 

@BIG

Leave a comment