All for Joomla All for Webmasters

« NOUS DEVONS APPRENDRE A VIVRE EN PRESENCE DU VIRUS » SEM MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL

  • Je renouvelle nos chaleureux remerciements et notre profonde gratitude au corps médical, para médical et au personnel de soutien, tous engagés jour et nuit dans une bataille risquée contre une maladie vicieuse, encore largement inconnue.
  • Je tiens particulièrement à la protection des personnels de santé. Des mesures spéciales de sécurisation devront être aménagées partout pour éviter leur contamination.
  • Je félicite les équipes du Ministère de la Santé et de l’Action sociale et tous les autres Services de l’Etat mobilisés dans la lutte.
  • Je salue et encourage nos Forces de défense et de sécurité déployées sur l’ensemble du territoire national pour veiller à l’application des mesures édictées dans le cadre de l’état d’urgence.
  • Je remercie nos guides spirituels, les leaders d’Associations religieuses, toutes confessions confondues, les autorités coutumières, ainsi que les mouvements citoyens qui soutiennent et facilitent l’action de l’Etat dans la riposte au COVID-19.
  • J’ai instruit le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en rapport avec le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, de faciliter les rapatriements, pour les familles qui le souhaitent, dans le respect des conditions sanitaires requises.
  • Aux malades et porteurs asymptomatiques du virus, j’adresse nos vœux ardents de prompt rétablissement. J’invite chacun et chacune d’entre nous à éviter la stigmatisation des malades. Cette stigmatisation n’est pas acceptable.
  • En lieu et place du confinement, nous avons opté pour des mesures restrictives visant à limiter la circulation du virus.
  • La carte épidémiologique montre que sur les 45 Départements, 22 ne comptent aucun cas de COVID-19. Nous devons nous en féliciter et redoubler de vigilance.
  • Aujourd’hui, après deux mois de mise à l’épreuve, nous devons sereinement adapter notre stratégie, en tenant compte, une fois de plus, de notre vécu quotidien.
  • L’heure ne doit pas être au relâchement, mais à l’adaptation.
  • Plus que jamais, l’Etat continuera donc de veiller à l’application des mesures de contingentement de la maladie. Mais plus que jamais, la responsabilité de chacune et de chacun de nous est engagée.
  • Nous devons désormais apprendre à vivre en présence du virus, en adaptant nos comportements individuels et collectifs à l’évolution de la pandémie.
  • Je suis heureux de constater que loin de céder à la résignation, nous puisons chaque jour dans le génie créateur de notre peuple les ressources nécessaires à notre résilience commune.
  • Rien ne peut épuiser la force mentale d’un peuple résolu à affronter les épreuves et maîtriser son destin.
  • J’ai la ferme intention de soutenir toutes ces énergies positives et toutes ces intelligences créatives, parce qu’elles portent les promesses généreuses d’un futur plus moderne et plus prospère.
  • Restons mobilisés et confiants, mes chers concitoyens. Restons mobilisés, unis et solidaires pour baliser la voie du futur ; celle de l’endurance et du succès au bout de l’effort.

Leave a comment