All for Joomla All for Webmasters

SEM MACKY SALL : « FAIRE DU SENEGAL UN PAYS EMERGENT ET NON UN PAYS QUI LUTTE CONTRE LA PAUVRETE »

Lors de la diffusion ce mardi 27 juillet 2021, du film documentaire, « Le Sénégal sous Macky SALL, les emblèmes de l’émergence », sur la chaine de télévision nationale, le Chef de l’Etat a encore exprimé toute sa volonté de faire du Sénégal un pays émergent.

En effet, référentiel de la politique économique du Sénégal, le Plan Sénégal Emergent (PSE) né du programme Yoonu Yokkuté a pour ambition de faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2035 grâce, notamment, à la transformation structurelle de l’économique et de la croissance, à la promotion du capital humain, de la protection sociale, du développement durable et de la bonne gouvernance.

Les réalisations sont multiples pour maintenir cette trajectoire malgré le choc covid. Dans le domaine de l’énergie, la production d’électricité qui était de 500 Mégawatts en 2012, a presque triplé avec près de 1.300 Mégawatts. Mieux, le Sénégal qui est présentement à 22% de production d’énergie propre atteindra la barre des 30% en décembre 2021.

Concernant le développement industriel, le développement de pôles territoires constitue un tournant pour la promotion d’une économie locale forte. A Diamniadio, la Zone économique spéciale (ZES) offre aux entreprises les meilleures conditions d’exercice de leurs activités.

Plusieurs entreprises, dont de nombreuses locales, ont bénéficié des exonérations prévues par la loi n° 2017-07 du 06 janvier 2017 portant dispositif d’incitations applicable dans les ZES et le décret n°2017-1174 portant application de la loi n° 2017-07 du 06 janvier 2017.

L’un des projets les plus chers au Président Macky SALL, c’est de faire de Dakar un hub aérien et touristique. A cet effet, les grands projets de la stratégie nationale de hub aérien et touristique d’ici 2025 progressent correctement. Il s’agit notamment du développement d’un aérogare fret pour un coût de 5 milliards de francs CFA et de la création d’un réseau d’aéroports régionaux avec un zoom sur l’héliport de Toubacouta, dans les îles du Saloum, dans la région de Fatick. A Saint-Louis, l’aéroport d’un coût de 23 milliards FCFA sera livré d’ici décembre 2021.

Dans le secteur de l’industrie pétrolière et gazière, la découverte d’importants gisements offre de belles perspectives pour le Sénégal.

@BIG