All for Joomla All for Webmasters

VISITE DU SECRETAIRE D’ETAT AMERICAIN : TOUT SUR LA COOPERATION MILITAIRE ENTRE LE SENEGAL ET LES ETATS-UNIS

Le Sénégal et les Etats-Unis ont signé le 2 mai 2016 un accord de coopération permettant de faciliter la présence de militaires américains dans le pays, pour notamment lutter contre « la menace terroriste » en Afrique de l’Ouest.

Grâce à cet accord, les forces américaines et sénégalaises pourront « faire conjointement davantage d’entraînement et de formation et être mieux préparées à riposter ensemble aux risques qui menacent les intérêts communs des deux pays.

A travers cette entente, le Sénégal jouera un rôle de centre logistique des opérations de Washington dans la région ce qui par ailleurs permettra aux forces armées des deux pays de faire davantage d’entraînements communs.

Premier du genre avec un pays africain, cet accord ne prévoit pas de base militaire américaine au Sénégal, mais plutôt un accès permanent à certaines zones stratégiques, indique-t-on.

On se rappelle qu’en 2014, l’aéroport militaire de Ouakam avait servi de base régionale aux militaires américains mobilisés contre l’épidémie d’Ebola qui sévissait alors en Guinée, Sierra Leone et Liberia.

Récemment, le général de brigade Christopher Ireland, chef d’état-major des Forces aériennes européennes et des Forces aériennes africaines des États-Unis (Usafe-Afafrica), a dirigé du 25 au 28 mai 2021 à Dakar et à Thiès, une équipe d’aviateurs pour une mission de développement des forces avec l’armée de l’air sénégalaise.

« Ce programme nous donne l’occasion de partager des idées sur la façon de répondre aux menaces actuelles et de surmonter divers défis du point de vue du renforcement des capacités institutionnelles », déclarait à cette occasion Noel Fachi, responsable du programme de développement des forces de l’Usafe-Afafrica.

Pendant plusieurs jours, une équipe de sept aviateurs d’Afafrica a animé plusieurs séances avec leurs homologues sénégalais sur des sujets tels que le leadership, les compétences aériennes, les processus administratifs, de même que la doctrine et la gestion du personnel.

« La relation entre l’armée de l’air sénégalaise et l’armée de l’air américaine est importante à différents égards, mais surtout en ce qui concerne le soutien américain à la formation de nos aviateurs », déclarait à cette occasion le général de brigade Papa Souleymane Sarr, chef d’état-major de l’armée de l’air sénégalaise qui a, tout comme plusieurs officiers sénégalais, suivi plusieurs séances de formation aux Etats-Unis.

Les aviateurs d’Afafrica mènent depuis 2017 des missions de développement des forces avec l’armée de l’air sénégalaise qui ambitionne de doubler sa taille au cours des cinq prochaines années, un objectif qui a l’appui de la mission américaine de développement des forces.

On rappelle par ailleurs qu’outre le matériel militaire de haut niveau que les Etats-Unis offrent régulièrement au Sénégal, notre pays a accueilli à plusieurs reprises l’opération ‘’Flintlock’’, un exercice militaire international organisé annuellement par les Etats-Unis en Afrique.

@BIG