All for Joomla All for Webmasters

BONNES PERFORMANCES ECONOMIQUES MALGRE LA COVID : LE FMI ACCORDE PLUS DE 117 MILLIARDS FCFA AU SENEGAL

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la quatrième revue du programme appuyé par l’instrument de coordination de la politique économique (ICPE), et la première revue de l’accord de confirmation et de l’accord au titre de la facilité de crédit de confirmation (FCC). L’achèvement de la revue permet de décaisser 129,4 millions de DTS (117 milliards 700 millions de FCFA), ce qui porte le total des décaissements au titre des accords à 258,8 millions de DTS (environ 360 millions de dollars) au profit du Sénégal.

Ces ressources permettront au gouvernement d’appuyer le secteur privé, de consolider la stabilité macroéconomique et de renforcer la protection sociale et le secteur de la santé, y compris la production nationale de vaccins contre la Covid-19. Le Sénégal devrait afficher une croissance de 5% en 2021, tirée par la production industrielle et le secteur des services. L’économie sénégalaise est désormais sur la bonne voie pour une reprise robuste

Approuvé le 10 janvier 2020, le programme triennal appuyé par l’ICPE du Sénégal repose sur trois piliers :

  • Réaliser une croissance inclusive et tirée par le secteur privé,
  • Consolider la stabilité macroéconomique au moyen d’une politique budgétaire prudente et d’une saine gestion de la dette,
  • Gérer de façon durable et transparente les recettes tirées du pétrole et du gaz

L’accord combiné de 18 mois conclu avec le Sénégal au titre du mécanisme des accords de confirmation et de la FCC pour un montant total équivalant à 140 % de sa quote-part a été approuvé le 7 juin 2021 dans le but d’accompagner la riposte des autorités à la crise de la COVID-19, de mobiliser des financements concessionnels supplémentaires et de renforcer la position extérieure de l’UEMOA.

Le Sénégal a tenu ses engagements s’agissant notamment de la transparence sur les dépenses liées à la COVID‑19 avec la publication des rapports d’exécution budgétaire détaillés, les résultats d’un audit spécial portant sur le fonds COVID-19 et ceux d’un audit consacré à la conformité des procédures de passation de marchés liés à la COVID-19.

Le rapport final de la Cour des comptes sur le budget 2020 et l’exécution des dépenses liées à la COVID-19 est attendu pour mars 2022.

@BIG