All for Joomla All for Webmasters

LE SATISFECIT DU FMI POUR LA POLITIQUE ECONOMIQUE DU SENEGAL

S’appuyant sur des indicateurs récents qui suggèrent qu’une forte reprise est en cours, tirée par l’industrie, la production, les services et l’activité de vente au détail et un nombre de cas de Covid-19 comparativement faible, le FMI a jugé satisfaisantes les performances du programme du Sénégal, à l’issue la 4ème revue du titre de l’Instrument de Coordination de la politique économique (ICPE), rendue publique ce mardi 11 janvier 2022.

Le FMA a constaté qu’au Sénégal, une reprise vigoureuse est en cours depuis mi-2020, tirée par la production industrielle et le secteur tertiaire, si bien que la croissance de 2021 a été révisée à la hausse, de 3 ½ % à environ 5 %. La reprise devrait se poursuivre en 2022 et au-delà, et la production de pétrole et de gaz lui donnera un coup de fouet temporaire au cours de la période 2023–24.

La deuxième loi de finances rectificative pour l’année 2021 intègre de nouvelles dépenses exceptionnelles liées à l’utilisation d’environ deux tiers de l’allocation de DTS du Sénégal (0,9 % du PIB) pour soutenir la reprise ainsi que renforcer la protection sociale et le secteur de la santé, notamment la production de vaccins dans le pays. Conjugué à des dépenses supplémentaires consacrées aux subventions à l’énergie, cela portera le déficit 2021 à 6,3 % du PIB.

Les perspectives laissent entrevoir le maintien d’une activité plus vigoureuse, parallèlement à l’atténuation des répercussions de la pandémie.

@BIG