All for Joomla All for Webmasters

DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES OPTIONS DU GOUVERNEMENT

AMBITION :

Entre élargissement de la base industrielle et rééquilibrage progressif des implantations industrielles sur l’ensemble du territoire, le Gouvernement cherche à inscrire sa politique industrielle dans une volonté de positionner le Sénégal comme un hub logistique industriel régional à l’horizon 2035, avec une place de choix pour des PMI/PME compétitives, capables de contribuer au renforcement des capacités productives et à la création de richesses et d’emplois décents et durables.

Les Petites et Moyennes Entreprises, facteurs clés de croissance économique, d’intégration sociale et puissants leviers de lutte contre la pauvreté, représentent 99% de nos unités économiques et 30% du PIB. Elles occupent 60% de la population active et concentrent 42% du total des emplois du secteur moderne.

Grâce au dispositif d’appui du Fonds de garantie des Investissements prioritaires (FONGIP), la Banque nationale pour le Développement Economique (BNDE) et le Fonds Souverain d’Investissements stratégiques FONSIS :

  • 2.155 PME-PMI, 2.005 GIE, 12 projets dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, du logement, de l’industrie, des transports et de l’énergie ont été financé
  • 35.000 emplois ont été créés
  • Plus de 313 milliards, en financement ou en garantie, ont été mobilisés

Ainsi, pour relever le défi de l’appui aux PME-PMI, de l’inclusion financière et de la création d’emplois, le Gouvernement a décidé de rehausser les capacités financières des 3 structures.

Cette option devra renforcer le programme d’implantation de petites et moyennes industries et de développement d’unités de transformation des produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Son objectif est d’implanter 570 unités de transformation permettant la valorisation des potentialités locales des régions du Sénégal. Il est soutenu par un mécanisme innovant de financement par la BNDE, avec une offre de garantie à hauteur de 70% par le FONGIP, l’octroi de prêts à un taux d’intérêt de 6.5% pour une durée de 5 ans.

Au-delà de Diamniadio…..

En attendant le démarrage en 2018 du Parc Industriel Intégré de Diamniadio avec cinq entreprises qui devront générer 3.000 emplois et la mise en œuvre de la seconde phase du projet Parc portant sur 40 ha la même année, le Domaine Industriel édifié sur le même site de Diaminiadio accueille aujourd’hui 18 entreprises en pleine production.

  • Dans le cadre de l’aménagement de zones industrielles, des domaines et parcs industriels sont déjà implantés à Sandiara, à Sédhiou, à Fatick, et à Saint louis, avec le complexe des femmes transformatrices de ressources halieutiques de Goxu-Mbacc.
  • Des hôtels industriels, espaces d’accueil de PME-PMI gérés par les communes sont également édifiés à Linguère, Gossas, Touba, et Matam.

Ces diverses initiatives s’inscrivent dans un processus de structuration d’un tissu industriel local, devant favoriser la création d’emplois, la mise en place de plateforme de valorisation des ressources du terroir ainsi que le renforcement de l’intégration de l’industrie locale par la remontée des filières.