All for Joomla All for Webmasters

EDUCATION NATIONALE

L’école de la réussite pour tous

Ambition du Gouvernement :

Faire du Sénégal, un pays où tous les citoyens bénéficient des mêmes chances et des mêmes opportunités de promotion sociale, en particulier grâce à l’accès démocratique à la connaissance. Cette option du Président de République, passe par l’avènement d’une école pour tous ; école de la réussite, une école viable, stable et pacifiée, qui promeut la qualité et qui est davantage orientée vers l’enseignement des sciences, du numérique et des technologies.

Ressources mobilisées :

Déjà, entre 2012 et 2016, au-delà des programmes de réhabilitation, le Gouvernement a investi environ 132,6 milliards de FCFA pour construire et équiper 9.538 salles de classe, 333 écoles élémentaires, 162collèges de proximité, 21 lycées, 20 blocs scientifiques et technologiques, et 12 daaras modernes.

Concomitamment à cette expansion importante de la carte scolaire, les effectifs de personnels enseignants se sont accrus de 7.481 enseignants dans le public. Des mesures spécifiques ont aussi été prises pour renforcer la formation initiale, relever le niveau académique des recrutements et développer la formation continue.

Mise en œuvre :

Plusieurs actions ont aussi été menées pour la correction des disparités régionales par la construction et l’équipement de 200 nouvelles écoles élémentaires dans les 25 départements les moins scolarisés de notre pays et la construction de 49 collèges clés-en-main au niveau des zones frontalières.

Plus de 8,2 millions de manuels et livrets d’activités de français, de mathématiques et d’éducation aux sciences et à la vie sociale, ont été distribués gratuitement aux élèves de l’élémentaire représentant un coût de 10 milliards FCFA, un effort sans précédent dans notre pays.

A cela s’ajoute la mise à disposition d’outils numériques en mathématiquessciences physiques et philosophie pour les classes de terminales dans 240 lycées, la mise en place de projets d’établissement, orientés vers les mathématiques et les sciences dans 300 CEM, l’augmentation des heures hebdomadaires en mathématiques, sciences physiques, et sciences de la vie et de la terre.

Perspectives 2019

D’ici à deux ans, plus de 221,4 milliards de FCFA, en ressources additionnels, seront consentis par l’Etat pour l’élargissement des capacités d’accueil, l’extension de la carte éducative et l’amélioration des conditions de travail et d’apprentissage.

Cet investissement servira à la réalisation de :

  • 6.369 salles de classe, et 4729 blocs administratifs,
  • 2498 blocs d’hygiène, dans le cadre du programme national de résorption des abris provisoires dans les établissements d’enseignement élémentaire, moyen et secondaire général que le Chef de l’Etat vient d’initier
  • 99 nouvelles écoles élémentaires, 
  • 45 nouveaux collèges
  • 14 nouveaux lycées,
  • la réhabilitation et l’équipement de 263 écoles élémentaires, de 97 collèges et de 6 lycées et d’ouvrages annexes (points d’eau, blocs d’hygiène et administratifs etc).

Les engagements des Conseils des ministres décentralisés

Conformément aux engagements pris par le Gouvernement lors des Conseils des ministres décentralisés, nous avons déjà entamé la construction de 6 lycées d’enseignement général à Grand Yoff, Ngor, Yoff, Sangalkam, Tivaouane Peulh et Pikine Dagoudane, de même que la réhabilitation des lycées de la région de Dakar.

Modernisation des daaras : 10,3 milliards mobilisés

L’état d’exécution du Projet d’appui à la modernisation des daaras, d’un coût de 10,3 milliards de FCFA est très satisfaisant. En effet, tous les 64 daaras ciblés seront livrés entre février et octobre 2018. Le curriculum de formation est en train d’être testé dans 10 daaras depuis 6 mois avec 18.731 enfants enrôlés.