All for Joomla All for Webmasters

Pêche

1ère place des exportations

La dynamique de croissance du secteur primaire est aussi portée par le sous-secteur de la pêche qui occupe la première place dans nos exportations en 2016, avec près de 15% des recettes en 2016 et 3,2% de contribution au PIB, dans un contexte de hausse concomitante des débarquements de la pêche artisanale et de la pêche industrielle.

  • Pour stimuler l’activité de la pêche artisanale, l’Etat a subventionné plus de 4 000 moteurs de pirogues pour 4 milliards de FCFA, avec l’objectif d’atteindre 20 000 moteurs pour 20 milliards d’ici à fin 2019. Et chaque année, le Gouvernemennt se propose d’acquérir un  stock de 20.000 gilets de sauvetage, cédés à deux mille cinq cents francs CFA l’unité.

Pour accompagner l’émergence d’une filière de transformation industrielle et artisanale, le Gouvernement est en train de construire :

  • sept (7) nouveaux quais de pêche, dont quatre déjà inaugurés ainsi que (7) nouvelles aires de transformation des produits de la pêche artisanale pour les femmes dont 4 en cours de finalisation.

Ce programme sera complété par le renforcement de la chaîne de froid avec l’implantation de complexes et l’acquisition de camions frigorifiques pour améliorer les conditions de conservation des produits halieutiques et réduire les pertes post captures.

La filière aquacole se développe avec l’implantation de nouvelles fermes piscicoles qui contribuent à renforcer l’offre sur le marché, avec des objectifs de production de 30.000 tonnes en 2018 et de 50.000 tonnes 2023.