All for Joomla All for Webmasters

Accords Gouvernement-G6

De la formation diplômante, en passant par les passerelles professionnelles, la convention de prêts au logement, l’habitat social ou encore le paiement des indemnités liés aux examens, le Gouvernement a marqué de bons points dans l’exécution des accords signés avec les enseignants.

Lors de la rencontre consacrée au suivi du protocole d’accord du 30 avril 2018 avec les enseignants, le Gouvernement a affiché une ferme volonté pour une bonne exécution des points d’accord.

Sur la question de la formation continue diplômante des enseignants, un atelier s’est tenu le 22 mai 2018 au Centre National des Ressources Educationnelles (CNRE) sur l’historique de la formation, le dispositif de formation et d’évaluation. Sur demande des partenaires, un second atelier a été convoqué le 12 juin 2018. Il a été retenu que le référentiel de formation sera finalisé avant fin juin 2019.

Des indemnités pour les titulaires des écoles franco arabes

A propos de la problématique de l’enseignement arabe, après l’atelier tenu sur la question le 17 avril 2018, les conclusions ont été partagées à l’interne, puis une rencontre d’harmonisation et de coordination a été organisée le 15 mai dernier entre les Directeurs et Chefs de service du Ministère de l’Education Nationale. Le 18 juin 2018, la plénière de validation des conclusions de l’étude réalisée sur le sujet a réuni tous les acteurs concernés. Aussi, la question de l’octroi d’indemnités aux enseignants titulaires de classes dans les écoles franco arabes sera approfondie et le rapport sur la problématique bouclée avant le 15 octobre prochain.

Vers la création d’un nouveau corps de professeurs d’EPS

Sur la situation des sortants du Centre National d’Education Populaire et Sportive (CNEPS) de Thiès, les formations ont repris depuis le 3 septembre 2018.  Le décret instituant un nouveau corps de professeurs d’EPS sera diligenté.

Vers la modification du décret portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement

A propos des passerelles professionnelles, le Gouvernement a organisé au mois d’août dernier, le concours initialement prévu au mois d’octobre 2018. En conséquence, le décret n°77-987 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement sera modifié d’ici la fin du mois d’octobre prochain.

La création du corps des administrateurs scolaires en bonne voie

Pour la création du corps des administrateurs scolaires, les termes de référence ont été élaborés de même qu’une note d’orientation pour la tenue d’un atelier portant sur cet accord.

En outre, le Gouvernement a convoqué les sessions des commissions administratives paritaires siégeant en matière d’avancement le 18 juin 2018. Désormais, les commissions devront se réunir une fois l’an, conformément au décret n°62-051 relatif aux CAP/CD.

Des agents bientôt immatriculés

Le Gouvernement a également accordé une attention particulière au chantier de l’immatriculation des enseignants contractuels à l’IPRES et à la Caisse de Sécurité Sociale (CSS). Ainsi, du 26 au 30 juillet 2018, les représentants des ministères chargés de l’Education, de la Formation professionnelle, du Travail, des Finances et de la Fonction publique ainsi que ceux de l’IPRES et de la CSS se sont retrouvés en conclave pour examiner la question.  Malgré les difficultés liées à l’existence de plusieurs bases de données concernant les agents contractuels de la fonction publique, des recommandations fortes ont été formulées, avec la fin de l’année comme échéance pour certaines. Ainsi, il sera procédé à l’immatriculation des agents contractuels dont les données sont complètes dans les meilleurs délais. Pour ceux dont les données sont encore incomplètes, une immatriculation provisoire sera faite en attendant de les compléter. Il a été recommandé que l’IPRES et la CSS puissent accéder à des applications comme FINPRONET pour faciliter les procédures, qu’un comité technique soit mis en place pour le suivi du processus, que la carrières des enseignants concernés soit retracés, qu’il soit procédé à l’évaluation des cotisations sociales des agents et enfin, que le régime déclaratif des contractuels soit systématisé.

3 891 000 500 F CFA déjà dégagés pour des logements en 2018

Pour la Convention de Prêts au logement (DMC), 3 891 000 500 F CFA ont déjà été versés pour 850 conventions au mois de mars 2018. A noté que le partage sur le processus de l’externalisation des prêts au logement a eu lieu le 12 mars 2018, suite à la rencontre entre le Ministre du Budget et les syndicats d’enseignants qui s’est tenu la 8 février 2018. A ce niveau, l’importance du stock, évalué à 114 milliards pour 28507 dossiers en attente, constitue une difficulté à prendre en charge. C’est pourquoi, il a été recommandé de procéder au paiement de la deuxième tranche d’ici la fin du mois.

En outre, en ce qui concerne l’habitat social, les parcelles des ZAC de Kolda, Ourossogui et Richard Toll ont déjà été livrées aux syndicats concernés. Pour la ZAC de Saint Louis, les travaux ont repris et les parcelles devront être livrées au mois d’août 2019. Pour Thiès, Tivaoune et Louga, les concertations se poursuivent. Estimés à 3 500 000 000 F CFA, les travaux d’aménagement des ZAC du Lac Rose à Dakar et de Kantène à Ziguinchor vont démarrer au mois de janvier 2019 et vont durer 12 mois.

Le Gouvernement s’est également engagé à mettre à disposition les terrains non viabilisés ayant déjà été identifiés à Diourbel, Kaolack, Ziguinchor, Saint-Louis, respectivement pour 10 ha, 10 ha, 50 ha, 20 ha, et Kolda (à préciser ultérieurement). Sur ce point, le Gouvernement est toujours dans l’attente des listes des syndicats concernés.

Enfin, pour le paiement des indemnités liées aux examens, le Gouvernement s’est engagé à payer lesdites indemnités au plus tard le 30 novembre de chaque année.

@BIG

Leave a comment